lundi 29 février 2016

Collecte de livres au profit des bibliothèques des prisons tunisiennes.

Le 11 février 2016, nous avons lancé mon père et moi une collecte de livres au profit des bibliothèques des prisons  et centres de réhabilitation, 18 jours après nous avons déjà collecté plus de 4000 livres grâce à la générosité de plusieurs personnes, associations et organisations  ainsi que des éditeurs. 

Nous avons eu cette idée suite à notre visite à  certaines prisons tunisiennes en novembre dernier. En effet, nous avons compris que  les prisons représentent l'un des plus grands champs de bataille pour la réforme de notre société et l'éradication  du terrorisme . C'est notre manière d'aider notre pays! 


Aujourd'hui, la collecte  se poursuit puisque nous envisageons d'atteindre un objectif de 15000 livres qui seront distribués dans toutes les prisons et centres de réhabilitation tunisiens dans le cadre d'un accord entre la Direction Générale des Prisons et centres de réhabilitation et l'Organisation Mondiale Contre la Torture - Bureau de Tunis.  qui soutient énormément  notre initiative. Nous nous sommes engagés à distribuer tous les livres qui en seront pas acceptés dans les prisons dans des écoles, lycées , clubs  et bibliothèques. 





Je tiens à remercier toutes les personnes, institutions, organisations, associations, partis politiques, maisons d'édition , libraires qui  ont été  généreux  ainsi que  les journalistes  qui nous ont beaucoup soutenus en médiatisant  l'action et continuent à le faire chaque jour.  Je  remercie aussi l'OMCT qui nous a permis la concrétisation de notre idée. 

Si vous voulez participer à la collecte vous pouvez le faire dans différents points de collecte : 


1- bureau de l' OMCT MENA sis au 2, Avenue de France Immeuble Le National, 2 ème étage (Apt. 325)Tunis Bab Bhar 1000. ( pendant la semaine). 
2- chez Artyshow( la Marsa).
3- à la librairie " l'univers du savoir" sise en face du lycée de En Nasr 2 soutient l'initiative de collecte de livres pour les prisons et s'engage à servir comme point de collecte.
4- -La librairie "mots passants"3 rue 9 avril la Marsa,en face de l'école primaire h bourguiba La Marsa.
5- Ecole Privée Tahar Haddad , 5 av MED 5 le Kram.
6- la Librairie Kacem " Espace du Livre ", 17, avenue Hassouna Ayachi, 4000 Sousse.
7- Complexe Culturel Mohamed Jamoussi , rue Ibn Jazzar , sfax . Pour plus d'information vous pouvez contacter Saber Amri au : 97628983.
8- à Djerba vous pouvez contacter Mouhib Toumi au : 22806732 et le local de Radio Ulysse FM. 
9- Jendouba: ISSHJ English Club. 

Sinon , vous pouvez contacter :

-Sadok Ben Mhenni au 22553449.
-Lina Ben Mhenni au 53214245. 

Pour suivre la collecte, vous pouvez consulter  la page Facebook ici



lundi 15 février 2016

Pensez au don d'organes , Pensez à donner la vie!

Hier j'ai eu 9 ans. La date du 14 février est une date exceptionnelle pour moi. Le 14 février 2007, j'ai de nouveau embrassé la vie après quelques années de souffrance , douleur et désespoir. Le 14 janvier 2007 ma mère et moi nous étions sur des tables d'opération dans deux pièces voisines et nous subissons deux opérations simultanées; elle pour me donner son rein et moi pour le recevoir. Quelques heures après, j'ai ouvert mes yeux dans un lit dans une chambre du service de réanimation. Derrière une vitre mon père me souriait. Je respirais normalement après toute la souffrance des années passées. Une heure après, c'est le sourire de ma mère que j'ai vu.
Si aujourd'hui je vis normalement ou je dirais si je suis toujours en vie c'est grâce à ce don généreux et ce cadeau précieux de ma mère, mais aussi la patience et la persévérance de mon père et mon frère qui ont beaucoup souffert tout au long de ma maladie.
Je vous aime éperdument. 



Certes je ne me rappelle pas de ma première naissance mais ce qui est sûr c'est que ma deuxième naissance restera gravée à jamais dans ma mémoire.
Pensez au don d'organes , Pensez à donner la vie!

jeudi 11 février 2016

Collecte de livres pour les bibliothèques des prisons tunisiennes



Lina Ben Mhenni et Sadok Ben Mhenni ont le plaisir et l'honneur d'annoncer qu'ils collectent des livres et divers ouvrages destinés à créer ou à enrichir des bibliothèques de prison.
Les livres et ouvrages collectés seront remis au Bureau de Tunis de l'Organisation Mondiale Contre la Torture (OMCT) qui se chargera de les acheminer jusqu'aux bibliothèques des prisons dans le cadre du partenariat qui le lie à la Direction Générale des Prisons et de la Réhabilitation (DGPR)
Tous les livres et ouvrages quel que soit leur thème et quelle que soit la langue dans laquelle ils sont rédigés sont les bienvenus et indépendamment de la date et du lieu d'édition.
Lina , Sadok et l'OMCT s'engagent à publier périodiquement la liste des livres et ouvrages collectés et à acheminer tout livre ou ouvrage non accepté par la DGPR à d'autres institutions (bibliothèques publiques , clubs ,écoles et lycées...)
Pour offrir des livres et des ouvrages,prière contacter :
- Lina Ben Mhenni : 53 21 42 45
- Sadok Ben Mhenni : 22 553 449
- OMCT, Nihel :71 322 561

lundi 8 février 2016

Voyez Mesdames – Messieurs de l’Assemblée des Représentants du Peuple: quand on veut on peut !

Hier,mardi 2 février 2016, l’Assemblée des représentants du peuple a voté une modification du Code des procédures pénales qui, entre autres :
  – limite la période de garde-à – vue à 48 heures  et son renouvellement une seule fois de 24 heures pour les délits et de 48 heures en cas de crime;
  – soumet la garde-à-vue à une autorisation écrite et préalable de l’instruction publique;
  – confirme l’obligation d’informer les proches de l’arrestation;
  – institue la présence d’un avocat dès le premier moment de l’arrestation;
  – affirme le droit de la personne arrêtée à bénéficier d’une consultation médicale s’il le désire.
Ces modifications représentent une réponse positive à des revendications que la société civile et les organisations de défense des droits de l’homme nationales et internationales n’ont jamais cessé de formuler.
En les adoptant, l’ Assemblée des représentants du peuple a démontré qu’ à condition qu’on le veuille vraiment il est effectivement possible d’aller de l’avant dans la mise en place de la transition démocratique et notamment pour ce qui est de la mise en conformité de l’arsenal législatif et juridique hérité avec les dispositions de la nouvelle Constitution et des standards internationaux.
L’avènement de ce vote qui représente aussi une victoire pour tous les défenseurs des droits de l’homme ,quelle que soit leur nationalité, ne manquera sûrement pas à les encourager à serrer encore plus leur  rangs  pour garantir l’application effective des dispositions votées  et pour que cesse la justification de la torture et des exactions.

Initialement publié le 3 février 2016  sur  mon blog sur MONDAFRIQUE . 

mercredi 3 février 2016

سارة العراقية :لوعة أمّ

 ذاك  الصباح , التقيتها مصادفة.كنت قد توّجهت الى ساحة الحكومة بالقصبة للمشاركة في وقفة أو تجمّع كانت دعت إليه .
عائلتا الصحفيين التونسيين المختطفين في ليبيا سفيان الشورابي و نذير القطاري بعد أن ذال انتظارهما بدون جدوى  
.عندما لمحتني ألتقط بعض الصور للتجمّع و لاستعدادات والدة نذير للبداية في اعتصام مفتوح في المكان تقدّمت نحوي و 
سألتني إن كنت صحفية  فأعلمتها بأنّني مجرّد مدوّنة تحاول إيصال صوت من لاصوت لهم عن طريق كلماتها و صورها . فطلبت مني أن أقوم بتصوير صورة كانت تمسكها و فيها طفلة و فتى في السنوات الأولى من العمر . قمت بالتقاط الصورة و طلبت منها أن تروي لي ما حلّ 
بطفليها . 



 عرّفت نفسها بسارة العراقية و أخبرتني أنّ زوجها التونسي  قام باختطاف الطفلين  من أجل تسفيرهما الى سوريا للجهاد . قالت لي: " لا أعرف ما حلّ به هو مهندس مثقّف  و الان هو جهاديّ تكفيريّ . كنّا نعيش في فرنسا قبل أن يصطحبنا هنا  . و لكنّه سرعان ما رحل  صحبة الطفلين  بدعوى أنّ أرض تونس هي أرض كفر و فجور و فسوق "  غالبت دموعها  ثمّ واصلت :"سافرت الى ليبيا  وحدي و بحثت في كلّ مكان ..جبت كلّ الشوارع و طرقت العديد من الابواب دون جدوى ... لا أعرف ماذا حلّ به ...أغلب المجرمين الدواعش من التونسيين ... أغلب القياديين هناك من تونس ... يتفنّنون في التقتيل و التعذيب و اراقة 
الدماء ... يمكنك ان تشاهدي أغلب الفيديوهات و سترين ذلك بنفسك ... يقتلون و يعلّمون الأطفال قطع الرؤوس ...


و لم تستطع أن تواصل فلقد خنقتها العبرات ... احتضنتها و حاولت مغالبة دموعي أمام لوعة أمّ و أمام لوعة وطن ...وطن  شوّه بعض أبنائه صورته . نعم هكذا صرنا مثلا للسفاحين مصدّري الارهاب و المجرمين ... أصابتني اللوعة لأنّ من كانوا وراء ما  حلّ بنا  ينعمون بالحرية لا بل و يشاركون في الحكم و يقدّمون أنفسهم كديمقراطيين  مؤمنين بالديمقراطية و قيمها ...